Écoutons les femmes

L’année 2020 aura démontré, une fois de plus, que les femmes ne sont pas suffisamment écoutées. Les inégalités que nous dénonçons depuis des années ont été exacerbées par la pandémie.

Au Québec, les femmes ont davantage été exposées au virus que les hommes parce qu’elles sont plus nombreuses à occuper un travail qui avait été jugé essentiel pendant le confinement. Elles sont plus nombreuses à avoir perdu leur emploi par leur présence également importante dans des secteurs comme la restauration et le tourisme. Lorsque les écoles et les centres à la petite enfance ont fermé, elles sont généralement celles qui ont dû conjuguer avec la présence des enfants à la maison. C’est sans parler de la violence conjugale exacerbée par le confinement.

À quel point les choses auraient été différentes si on avait écouté les femmes lorsque nous dénoncions les injustices qui nous affligent depuis des années ? Avec ce slogan, nous proposons de s’engager dans une action simple, mais transformatrice : écoutons les femmes, valorisons leur parole et leur travail. Par cet engagement, nous serions dans un Québec où les iniquités entre les femmes et les hommes disparaîtraient peu à peu jusqu’à l’atteinte d’une réelle égalité de faits.
Cessons de s’imaginer ce Québec égalitaire et provoquons le changement en écoutant l’autre moitié du monde : Écoutons les femmes.

Veuillez commander vos épinglettes pour le 8 mars – Journée internationale des femmes 2021 à Sylvie Majeau: smajeau@ftq.qc.ca

Commandez avant le 30 novembre car après cette date nous ne pourrons prendre vos commandes.

Veuillez prendre note que cette année, à cause du contexte particulier de la pandémie, les commandes réelles envoyées au fournisseur seront celles reçues dans les conseils régionaux à la date limite.

Le Service de la condition féminine et de l’équité salariale ne commandera pas de surplus pour accommoder les demandes tardives.