Modernisation de la rue Notre-Dame à Montréal

Toujours soucieux de partager une vision régionale, le Conseil a consulté des sections locales affiliées, des représentantes et des représentants socioéconomiques concernant le projet de modernisation de la rue Notre-Dame. Dans le cadre de cette consultation, nous nous sommes rendus au Collectif en aménagement urbain Hochelaga-Maisonneuve et avons pu y visualiser une maquette du projet proposé par le ministère des Transports. D’ailleurs, nous profitons de l’occasion pour remercier M. Bohemier, directeur du Collectif, pour son accueil et les informations transmises lors de cette visite.

Les échanges fructueux d’idées découlant de la consultation aboutirent à un consensus qui tenait compte des préoccupations des participantes et des participants. Cette consultation a permis l’élaboration d’un mémoire qui a été déposé au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Nos intervenants socioéconomiques ont donc pu promouvoir notre position dans les divers lieux de représentations locales (CLD-CDEC).

Nous avons reçu de nombreux appels d’organismes nous félicitant de notre prise de position. Nous avons même été invités à une conférence de presse pilotée par la Chambre de commerce et d’industrie de l’Est de l’Île de Montréal qui se tenait chez CAMCO, une entreprise syndiquée au SCEP. Le président de la section locale 501 du SCEP, Alain Leduc, était très heureux de notre participation. Pour une fois, la couverture médiatique a bien décrit notre position.

Nous réitérons que ce projet tel que soumis, n’est pas une solution miracle mais un compromis essentiel au développement économique et de l’emploi de l’Est de Montréal. Ce compromis exige que les autorités compétentes augmentent l’efficacité du transport en commun pour trouver une véritable solution aux déplacements des personnes et des marchandises.

Vous pouvez consulter le mémoire sur le portail FTQ, au : www.ftq.qc.ca/documentation