L'usine de Catelli ne produira plus de sauces

En avril 2001, les marques de sauces Classico, Catelli et Bravo ainsi que l’équipement servant à leur fabrication étaient vendus à la multinationale H.J. Heinz par Borden Foods. Par la suite, l’usine de la rue Notre-Dame, le secteur des pâtes et son équipement furent achetés par New World Pasta, qui se retrouva par le fait même sous-traitant des sauces de Heinz jusqu’en avril 2002.

Suite à la décision de Heinz de ne pas reconduire le contrat avec New World Pasta, les sauces Catelli produites à Montréal depuis 1939, seront désormais fabriquées à Pennsauken au New-Jersey et ce, à partir d’avril 2002. Cela entraînera de 75 à 80 pertes d’emplois parmi les membres du Syndicat international des travailleurs et travailleuses de la boulangerie, confiserie, tabac et meunerie, section locale 227.

Au printemps 2001, un comité de veille stratégique a été mis sur pied. Il regroupe l’exécutif syndical de la section locale 227 du SITBCTM, le Service Urgence-emploi du Conseil, le Fonds de Solidarité FTQ et le ministère de l’Industrie et du Commerce. Ce groupe de travail suit la situation de près afin d’assurer la survie de l’entreprise et de sauvegarder les emplois. Devant l’urgence du dossier, le comité sera élargi pour inclure les intervenants socioéconomiques et politiques de l’Est de Montréal.

Rappelons qu’au moment de l’acquisition de l’usine par Borden Foods en 1990, les travailleurs et les travailleuses avaient accepté, pour sauver l’usine de Catelli, plusieurs concessions au niveau du salaire, des conditions de travail en général et du régime de pension. Malgré ces concessions, plusieurs articles de la convention collective furent bafoués.

L’usine Catelli de Montréal est implantée au Québec depuis 135 ans.

C’est un dossier à suivre.